Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Météo de Bordeaux

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

"Le marché de la maison neuve se porte plutôt bien" PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 09 Février 2017 06:00

Le salon de la maison neuve se tient samedi et dimanche au Parc des expos à Bordeaux-Lac. L’événement s’adresse aux particuliers qui ont pour projet de construire en Gironde. 3 000 visiteurs et 53 exposants sont attendus.

 

Franck Schikowski est le président des constructeurs et aménageurs de la FFB (fédération française du bâtiment) en Gironde qui organise la manifestation. Il expose sa vision du marché.

Comment se porte le marché de la maison neuve dans le département ?

Plutôt bien. En 2016, la livraison de logements neufs a progressé de 4% en Gironde par rapport à 2015. 60% de ces 15 000 logements sont des maisons neuves. Ces chiffres sont positifs. Nous sommes aussi rassurés en ce début d’année. Nous n’avons vu aucun fléchissement du marché, comme c’est souvent le cas après les fêtes et en janvier.

Comment expliquez-vous ce dynamisme ?

La Gironde attire. Les prêts à taux zéro ont été maintenus, le dispositif Pinel également. Les taux d’intérêt des crédits immobiliers, même s’ils sont en train de remonter, restent historiquement bas. Ces différentes données permettent aux primo-accédants de revenir sur le marché.

Pouvez-vous nous dire combien coûte une maison neuve en Gironde ?

Tout dépend de l’endroit où vous construisez et du prix du foncier. Sur le bassin d’Arcachon, il faut compter pour une maison neuve de 90 m2 de 350 000 à 400 000 euros, sur la rive gauche de l’agglomération, de 350 000 à 400 000 euros également, sur la rive droite de 250 000 à 300 000 euros. Sur l’axe entre Bordeaux et Libourne, le long de l’A89, les prix sont plus abordables de 200 000 à 250 000 euros.

Les maisons dites « écologiques » coûtent-elles plus cher ?

Nous sommes de toute façon obligés de respecter certaines normes pour réaliser des maisons moins énergivores. Il y a eu beaucoup d’innovations dans ce domaine ces dernières années. Les prix des matériaux ont été tirés vers le bas. Ce n’est plus un luxe de faire de l’écologie.•

Recueilli par LB

Photo : Franck Schikowski © DR

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2017 Direct Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.