Télécharger Bordeaux7

L'édition PDF est mise en ligne tous les matins à partir de 7 heures. Cliquez sur l'image pour télécharger l'édition du jour.

Météo de Bordeaux

Newsletter

Retrouvez-nous sur :

Facebook
Twitter
Flux RSS

Les taxis bordelais prennent le virage du numérique PDF Imprimer Envoyer
Vendredi, 10 Février 2017 06:00

Un numéro unique et une appli unique pour réserver un taxi à Bordeaux. Face à la concurrence, les chauffeurs de taxis se sont (enfin) organisés.

 

Depuis début février, 150 professionnels sur les 413 que compte le port de la Lune ont rejoint le supra-réseau Taxis Couleurs Bordeaux. Sur le même principe qu’Uber, ce service propose aux usagers de demander en temps réel une course ou de la réserver via une application mobile. Le système fonctionne aussi avec un numéro de téléphone (05 56 21 33 33) disponible sept jours sur sept et 24h/24.

Adieu les crépitements de radios au bout du fil quand on appelait une société de taxis qui pouvait parfois mettre de longues minutes avant de trouver un chauffeur disponible. « Nous passons au tout numérique », indique Jean-François Gratias. Il est l’un des administrateurs de Taxi Télé Bordeaux, GIE (groupement d’intérêt économique) réunissant 143 chauffeurs dans la préfecture girondine.

Sous l’impulsion de la municipalité bordelaise, la structure a piloté cette petite révolution. Désormais, quand on réserve une voiture via l’application ou le numéro Taxis Couleurs Bordeaux, la voiture libre la plus proche géographiquement du client est mobilisée. 

Aussi efficace qu’Uber

L’usager connaît à la minute près le temps d’attente, la durée du trajet pour arriver à destination et le montant qu’il paiera. « Il peut même suivre en temps réel le taxi qui va le prendre en charge », indique Jean-François Gratias.

Taxi Télé Bordeaux travaillait déjà avec un système similaire. Après l’avoir amélioré, le groupement le propose à tous les professionnels licenciés de la ville. « Plus on sera nombreux à adhérer à Taxis Couleurs Bordeaux, plus on améliorera la qualité de service pour nos clients », estime-t-il. Hormis quelques indépendants, aucune autre société de taxis bordelaise n’a pour l’instant rejoint le supra-réseau. L’administrateur ne baisse pas les bras. « Nous avons tous intérêt à nous regrouper pour faire face à la concurrence des VTC et Uber. »

A Paris, les chauffeurs de taxis se sont déjà réunis pour proposer le même service à leurs clients via une application mobile. « A la différence de certains nos concurrents, nous sommes de fins connaisseurs de la ville et de la circulation. On ne sert jamais de GPS pour trouver les chemins les plus courts », raconte le professionnel.

Pour l’instant, il n’est pas possible de payer en ligne sa course via l’application. « Nous y travaillons, dit-il. De toute façon, depuis le 1er janvier, les terminaux de carte bancaire sont obligatoires dans toutes les voitures ». Taxis Couleurs Bordeaux permet aussi de laisser des notes sur les courses via Tripadvisor. Un autre bouleversement pour la profession. « Il est bienvenu, estime Jean-François Gratias. Quand l’un d’entre nous fait une erreur ou abuse, c’est toute la profession qui trinque. » •

Laurie Bosdecher

Photo : Jean-François Gratias, un des initiateurs de Taxis Couleurs Bordeaux © LB / BORDEAUX7

 

La Une du jour

Newsletter

Copyright © 2017 Direct Matin Bordeaux7. Tous droits réservés.